La randonnée

Saint-Véran est le lieu idéal pour les amoureux de nature…
Une multitude de balades familiales et de randonnées s’offrent à vous, pour tous les niveaux, avec des paysages très variés : en sous bois ou alpage, en bordure de rivière ou en direction d’un lac, ou encore sur les cols frontaliers avec l’Italie.

Pic Foréant     Balade en forêt

Pic Foréant, 3081 m                                               Balade en forêt

Le pain de sucre     Le lac Blanchet

Pain de Sucre, 3208 m                                            Lac Blanchet inférieur

Quelques paysages des randonnées autour de Saint-Véran…

BulbocidiumBotanistes confirmés ou amoureux des petites fleurs, photographes, c’est à partir de la mi-juin, jusqu’à la mi-juillet, que vous pourrez voir un maximum d’espèces de fleurs dans nos montagnes. La flore alpine, et spécialement celle du Queyras, est l’une des plus riches de France. Dans les prairies, les floraisons se succèdent en vagues : sitôt la neige disparue fin mars, bulbocodiums (colchiques de printemps), tussilages, crocus et soldanelles surgissent de terre. Et durant le mois de juin, chaque sortie nous fait découvrir une nouvelle espèce…Fin juillet et pendant le mois d’août, vous découvrirez toutes les espèces d’altitude, dont le mythique edelweiss.

La faune rassemble à peu près tout ce que l’on peut s’attendre à trouver dans des territoires de montagne, entre le magnifique gypaète barbu et le loup.

Bulbocodium

Une navette peut vous emmener à la carrière de marbre, tout près de la Chapelle de Clausis en fond de vallée, et vous permettre ainsi d’accéder à la chapelle et au refuge de la Blanche sans marcher trop longtemps, ou vous avancer pour l’ascension des cols (col de Chamoussière, col de Saint-Véran, col Blanchet, col de la Noire, tour de la Tête des Toillies) Voir horaires et tarifs page Services

En effet, en été, la circulation des véhicules sur la route menant en fond de vallée, direction la Chapelle de Clausis n’est pas autorisée. La navette est payante et circule tous les jours de juillet et août (sauf le jour du pèlerinage à la Chapelle de Clausis, mi-juillet, et seul jour de l’été où la circulation des voitures est possible). Cette navette part de Sainte Luce (extrémité Est du village).

Sans attaquer des dénivellés importants, il existe dans le secteur de nombreuses petites balades d’une ou quelques heures, le long des torrents et en fond de vallée.

Balades d’été en images

L’ancien grand canal de Saint-Véran

Une balade très agréable de mise en jambes, qui permet de découvrir la vallée en empruntant l’ancien canal, qui est maintenant reconverti en chemin de randonnée. Vous pouvez soit prendre la navette en juillet-août, et revenir au village (comme ici), ou le prendre à partir du village au dessus de l’ancien hôtel Chateaurenard, et revenir en navette. Ce qui représente 1h30 à 2h de marche.

Vous y verrez de nombreuses marmottes, surtout en juin- juillet, et une multitude de papillons.

Si 16 km ne vous font pas peur, partez du village par le bois du Suffie, et revenez par le canal.

Col des Estronques, col Fromage, Chapelle Saint-Simon, La Chalp

Une balade très variée, n’offrant pas d’autres difficultés que sa longueur (6h30 de marche). Après la montée au col des Estronques (700 m de dénivellée), tout le reste n’est quasiment que superbe chemin en balcon sur la vallée de Ceillac, et descente vers la Chalp, (raide la descente ! batons conseillés)

Vous passerez tout près de la « Ruine Blanche« , véritable curiosité géologique, et admirerez la Pointe de la Selle.

Le tour de la Tête des Toillies

A faire absolument : la plus belle des randos dans ce fond de vallée. Prenez la navette de 7 h, au plus tard 8 h, en juillet-août, pour avoir tout le temps de profiter de la journée, et pouvoir la reprendre au retour. Comptez 7 à 8 h avec les pauses, le pique-nique, la sieste au bord du lac….

Le lac de Souliers

Très joli lac  à aller découvrir en famille. Cette randonnée ne présente en effet pas de difficulté particulière, et permet de visiter aussi Souliers et ses alpages, hameau situé au dessus de Chateau-Queyras. Au printemps (fin juin, début juillet), vous y verrez parmi les plus magnifiques prairies fleuries du Queyras, et en automne (dont vous pourrez voir quelques clichés à la fin de ce diaporama), un « feu des mélèzes » particulièrement spectaculaire.

Randonnées avec un âne avec Queyr’âne

Marcher avec un ane

Balade avec des ânes. Lac Marion, col Néal, Queyras.

L'âne BalthazarQueyr’âne : Les chemins du Queyras ont des oreilles…. ! !

Le Queyras est un massif idéal pour partir en famille avec nos animaux de bât en randonnées liberté, à la journée dans la vallée des Aigues,  ou encore  pour plusieurs jours en bivouac soit de gîte en gîte sur le GR 58 et ses nombreuses variantes.

Nos ânes au pied montagnard sont des compagnons attachants, malicieux mais bien éduqués pour motiver les petits marcheurs et soulager votre dos….

Randonnées de juin à septembre. Tarifs  incluant sacoches, bât, matériel et formation : 60 € la journée,165 € 3 jours, 350 € 7 jours.

Les Patous

Patou, chien de garde de troupeauLes PATOUS, ces gros chiens blancs qui montent la garde dans les troupeaux de moutons que vous pouvez rencontrer au cours de vos balades et randonnées sont des chiens de protection.Originaires des Pyrénées, où ils sont appelés « pastous » (du vieux français « pastre », berger), ils ont longtemps aidé les bergers à protéger leurs troupeaux.Ils font partie intégrante du patrimoine pastoral français.

L’utilisation traditionnelle de ces chiens a quasiment disparu avec la raréfaction des grands prédateurs au début du XXè S. Avec la présence de l’ours dans les Pyrénées et depuis la réapparition du lynx dans le Jura et du loup dans les Alpes, de tels chiens représentent à nouveau pour les éleveurs et les bergers une aide précieuse pour la protection des troupeaux.

 

 

Le chiot, né en bergerie, tisse des liens affectifs très forts avec les moutons, leur relation s’établit jusqu’à une acceptation totale et réciproque. Après quoi le chien vit de manière permanente autour du troupeau, l’été en montagne, l’hiver en bergerie. Ces liens le conditionnent pour réagir instinctivement à toute agression contre le troupeau.
Ce chien de protection est autonome, accompagnant et veillant sur son troupeau nuit et jour. Il exerce sa vigilance en créant une zone de protection autour du troupeau, se tenant prêt à éloigner tout intrus. Il est avant tout éduqué pour la dissuasion, sa corpulence et ses aboiements tenant en respect les prédateurs.

SURVEILLEZ VOTRE COMPORTEMENT

L’irruption de tout élément étranger au troupeau (animal sauvage, chien non tenu en laisse, promeneur, VTT…) peut troubler la quiétude du troupeau, perturber sa bonne marche et le travail du berger : elle met donc le chien de protection en alerte. A votre approche, le patou vient alors vous flairer pour vous identifier.
Après quoi, il regagne son troupeau. Parfois il peut aussi tenter de vous intimider.

Pour les éviter, à l’approche d’un troupeau de moutons :  GARDEZ VOS DISTANCES

Si vous croisez un troupeau, contournez largement l’aire de pâturage ou de repos des brebis : vous respectez ainsi le travail des bergers sans perturberpanneau de mise en garde patous les animaux ;
– Attention aux comportements qui vous semblent anodins (tenter de nourrir, caresser, prendre en photo un patou, un mouton, un agneau…) les chiens de protection peuvent les interpréter comme une agression !
– Face à un chien de protection, adoptez un comportement calme et passif pour le rassurer. Si vous êtes impressionné, faites lentement demi-tour ;
– Si la présence de votre chien de compagnie est autorisée sur l’espace que vous fréquentez, tenez le en laisse : vous éviterez qu’il ne déclenche à l’approche d’un troupeau, une intervention dissuasive des patous.
– Si vous êtes à vélo, il est préférable d’en descendre avant d’être à proximité d’un troupeau.
– De grands panneaux vous informent de la présence de ces chiens : pensez à les repérer.

Le VTT

VTT dans le QueyrasVous avez la forme et l’effort ne vous fait pas peur ? le VTT dans le Queyras est fait pour vous. Cette activité pratiquée dans le respect des autres et de la nature est tout à fait compatible avec une certaine philosophie de la montagne. Choisissez un vélo solide et léger, car vous aurez certainement à le porter dans les itinéraires les plus engagés. Il est donc utile d’avoir un système de portage amovible et rembourré, fixé dans l’angle supérieur du cadre, sous la selle.

Dans tous les cas, merci de toujours accorder la priorité aux piétons, et de rester discrets pour ne pas effrayer les animaux.

Quelques itinéraires VTT dans le Queyras (et Hautes Alpes)

A télécharger (documents de l’Office du Tourisme du Queyras) :

Guide des itinéraires VTT

Tour du Queyras en VTT

Activités d’eaux vives

A quelques km de Saint-Véran, possibilité de pratiquer raft, kayak, sur les eaux du Guil.

Parc des Amoureux avec Queyr’Aventure

Au Parc des Amoureux, les amateurs de sensations fortes peuvent goûter aux joies des lianes, ponts de singe et tyroliennes du parc acrobatique.

AccrobrancheQueyr’Aventure

 Le parc acrobatique des amoureux est ouvert tous les jours de l’été de 11h à 17h pour les départs sur les circuits.
Tarifs :
15 € enfants ( a partir de 5 ans)
20 € ados
25 € adultes
Prix de groupes sur demande.
Tous les infos nécessaires sur www.parc-acrobranche-queyras.com

Tél 06 17 72 70 30

Escalade, alpinisme avec le Bureau des guides du Queyras

Avec Richard et Sylvain, guides de haute montagne, pratiquez randonnée ascension, escalade facile, grandes voies sportives, alpinisme et randos glaciaires.

Activités de montagne hiver et été, individuel ou en groupe.

Ski de randonnée à la journée ou en raid

Cascade de glace

Tel : 06 63 11 60 36

rf.oo1500590623danaw1500590623@sary1500590623euq.s1500590623ediug1500590623

www.guidesqueyras.com

Autres activités

Via ferrata à Chateau Queyras

Dans les proches environs de Saint Véran, de nombreuses autres activités vous sont proposées : parapente, piste de luge d’été, via ferrata, base de loisirs, pêche dans les torrents et certains lacs d’altitude, promenades en calèche…

Activités culturelles

Se reporter à la page A visiter

L’Observatoire de Saint-Véran

Observatoire de Saint-Véran

Profitant d’un ciel d’une pureté incomparable, sans lumières parasites, l’Observatoire du Pic de Chateaurenard a accueilli, et accueillera une bonne partie de l’année des équipes d’astronomes amateurs (mais néanmoins très éclairés)Les travaux de rénovation de la nouvelle base-vie ont en effet commencé cet été 2014, et la pose officielle de la première pierre a eu lieu le 5 août 2014.

http://www.saintveran-astronomie.com
D’abord sélectionné à la fin des années 60 par les Instances françaises de la recherche astronomique, en collaboration avec le Canada, comme l’un des meilleurs sites français pour recevoir un télescope de la classe des 4m, le CFHT (Canada France Hawaï Telescope) fut finalement construit à HawaÏ.

Créé par l’Observatoire de Paris en 1974, il a d’abord servi à l’observation de la couronne solaire, un coronographe y a fonctionné pendant 10 ans, jusqu’en 1982.

En 1990, une convention entre Astroqueyras et l’Observatoire de Paris-Meudon, et l’implication de quelques Saint-Véranais, permet de remettre en ordre de marche ce lieu exceptionnel.

En été 2010, la première opération « Coupole ouverte » a permis à des groupes de 6 personnes de passer une nuit dans le courant de l’été en observation avec des membres de l’association « Astroqueyras » qui regroupe les équipes de toute la France venant régulièrement observer ici.

Depuis la rénovation du site astronomique de Chateaurenard pour un accueil amélioré du public (scolaires, chercheurs, vacanciers), cette opération qui a eu beaucoup de succès pourra être reconduite pratiquement toute l’année. Par la suite, le télésiège l’été pourrait emmener les visiteurs en haut des Cassettes et, par un chemin des crêtes, leur permettre de rejoindre plus facilement l’Observatoire.

La Maison du Soleil

La Maison du soleil projection

Située dans le village. Le bâtiment du Bouticari, situé à un point haut du village, a été retenu pour l’emplacement de la Maison du Soleil, dont l’inauguration a eu lieu le 9 juin 2016. Elle sera ouverte au public à partir du 2 juillet 2016. Sa capacité d’accueil devrait être de l’ordre d’une classe scolaire, soit environ 30 personnes.

La Mine de cuivre

Mine de cuivre

Un sentier de découverte de la Mine de cuivre a été inauguré cet été 2014, dans le cadre du projet Géoparc, par le Parc du Queyras, en collaboration avec la Municipalité.

Pour en savoir plus, consultez cette page sur le site de nos amis de l’AQLM : « La Mine de cuivre de Saint-Véran », très bien documentée !

Le Musée du Soum

Le musée du soum à Saint Véran  Musée du Soum  Entrée musée du Soum

Cette maison qui abrite désormais un musée témoin de la vie des femmes et des hommes de Saint-Véran date de 1641.

Le patrimoine bâti, les fontaines, cadrans solaires, la pompe à incendie…