Du vendredi 14 au dimanche 16 octobre s’est déroulée la cinquième édition de la fête de la Science à Saint-Véran. La Maison du Soleil qui accueillait pour la première fois cet événement a proposé de nombreuses expériences et animations dans des domaines scientifiques variés.

Le Soleil (et la neige !) était au rendez-vous de cet événement très réussi qui a attiré près de 250 visiteurs sur toute la durée de cette manifestation.

le vaisseau solaire fete de la science

Classe de Château-Ville-Vieille dans le vaisseau solaire

La journée du vendredi était réservée aux scolaires ; les écoles de Château-Ville-Vieille et Saint-Véran ont fait le déplacement pour visiter la Maison du Soleil, et ce malgré une météo peu clémente. Au programme pour les élèves : observation du Soleil et explication de son fonctionnement, expériences sur la décomposition de la lumière, absorption de la lumière par pigments et colorants , observation de simulation d’aurores boréales avec le planeterrella. Après la visite de l’établissement et l’observation d’images du Soleil, les enfants ont participé à un atelier au cours duquel ils ont pu s’atteler à différentes réalisations : cadrans solaires en cartons pour les uns, crème solaire pour les autres. Suite à cet atelier, les élèves sont repartis avec un petit pot de crème solaire ainsi que la recette pour, pourquoi pas, tenter l’expérience chez eux. Pour les écoliers de Saint-Véran, l’après-midi s’est terminé par un goûter offert par la municipalité. Enfants et enseignants ont été enchantés par cette visite et par les activités proposées à la fois ludiques et riches d’explications.

Plusieurs thématiques ont été abordées au cours du week-end de la Fête de la Science : observation du Soleil en direct, création d’aurores polaires, chimie végétale et danse des abeilles. A cette occasion la Maison du Soleil proposait des sessions d’une durée comprise entre 15 et 30 minutes sur chacune de ces thématiques et le public évoluait à son gré d’un atelier à l’autre. Les visiteurs ont été conquis par la variété des thématiques abordées au cours de cette manifestation. Le dimanche, après la visite de l’établissement, un pot d’accueil a été offert par la municipalité aux invités et personnes présentes à cette manifestation.

A l’étage, les visiteurs ont pu découvrir la vue imprenable sur les montagnes de Saint-Véran depuis la terrasse de la Maison du Soleil ainsi que les instruments d’observation du Soleil : cœlostat et lunette en H-alpha. L’image du Soleil projetée en direct a fait l’objet d’un fort intérêt de la part des visiteurs qui, pour la plupart, découvraient pour la première fois notre astre dans ses moindres détails. La composition du soleil, son fonctionnement ainsi que les phénomènes observables en direct (tâches, protubérances et éruptions solaires) ont été montrés au public et expliqués de façon détaillée.

fete du soleil miroir du coelostat

Montagnes enneigées de Saint-Véran réfléchies dans le miroir principal du cœlostat.

 

fete du soleil saint veran sur la terrasse

Visiteurs sur la terrasse de la Maison du Soleil écoutant les explications de Dominique Menel, directeur de l’établissement.

Ce week-end de fête était également l’occasion d’essayer un nouvel instrument de la Maison du Soleil, la Planeterrella, un simulateur d’aurores polaires permettant de recréer ces phénomènes célestes sous une cloche à vide. Il n’en existe qu’une vingtaine répartis sur toute la planète et la Maison du Soleil a la chance d’en posséder un exemplaire ! Le principe est relativement simple : sous une cloche de verre se trouvent deux sphères aimantées qui représentent le Soleil et la Terre. Sous la cloche, une fois le vide atteint, des électrons sont envoyés depuis la plus petite des sphères (le Soleil) en direction de la grande sphère symbolisant notre planète. De magnifiques halos lumineux violets se dessinent alors à la surface de la grande sphère et reproduisent les phénomènes d’aurores polaires observables dans la nature à des latitudes beaucoup plus élevées. Petits et grands ont été fascinés par cette démonstration peu commune !

fete du soleil saint veran le planeterrella

Explication du fonctionnement de la Planeterrella par , Manuela Raimbault.

 

fete du soleil saint veran aurore boreale

Magnifiques aurores polaires simulées grâce à la Planeterrella.

 

D’autres expériences ont été proposées au public pour présenter les principes de la photosynthèse et l’utilité des différents pigments présents dans les feuilles des végétaux. Tout d’abord une expérience sur les plantes « vertes » et les pigments chlorophylliens au cours de laquelle nous avons réalisé une chromatographie sur couche mince d’extrait d’épinards cultivés et d’épinards sauvages ou Chénopodes bon-Henri (ramassés la veille devant la Maison du Soleil !) . Les visiteurs ont pu observer en temps réel la migration des différents pigments présents dans les feuilles. Ils se sont aperçus que, contrairement à ce qu’ils pensaient, de nombreux pigments étaient présents dans les feuilles vertes, en plus de la chlorophylle. Différentes notions leur ont été présentées et expliquées en détail : quels sont les pigments présents dans une feuille verte, quels sont leurs rôles, pourquoi les arbres jaunissent en automne, quel est le spectre d’absorption d’une feuille verte, qu’est-ce que la photosynthèse,….

fete du soleil saint veran chimie 1

Préparation de l’extrait d’épinard cultivé (à gauche) et sauvage (à droite). On voit clairement la pigmentation plus prononcée des épinards sauvages.

 

fete du soleil saint veran chimie 2

Plaque CCM test avec migration des pigments extraits des épinards sauvages.

 

fete du soleil saint veran hotte

Hotte de chimie fixée sur son meuble sculpté de très belles rosaces Queyrassines.

 

fete du soleil saint veran experience ph

Expérience du jus de chou rouge auquel on a ajouté quelques gouttes de produits de la vie courante (le pH est décroissant de la gauche vers la droite).

L’expérience du chou rouge, indicateur coloré naturel dont la couleur varie avec le pH, a été réalisée et les plus jeunes ont été émerveillés par les résultats obtenus. Du jus de chou rouge préparé à l’avance a été placé dans des tubes à essai et mis en contact avec des substances de la vie courante (eau de Javel, jus de citron, levure, « Destop », eau du robinet,…). Les visiteurs ont pu observer le changement « magique » de couleur obtenu après ajout de quelques gouttes de chacun des produits : un dégradé tirant vers le jaune pour les substances basiques et vers le rouge pour les substances les plus acides. Cela a permis d’aborder avec les enfants les notions d’acidité, de pH et de les mettre en garde sur la dangerosité de certains produits du quotidien.

Enfin, un atelier était dédié aux abeilles et à leur système de communication incroyablement sophistiqué : la danse frétillante. Avec la projection d’une courte vidéo d’une abeille dansante filmée à travers une ruche vitrée, le public a pu apprendre à décoder cette danse. La danse des abeilles leur permet de communiquer sur une source de nourriture en s’orientant grâce au Soleil. De nombreuses informations sont codées par cette danse : direction des fleurs par rapport au Soleil, distance par rapport à la ruche et qualité du nectar. Dans le public, de nombreuses personnes connaissaient certains comportements de l’abeille domestique mais ignoraient tout de cette danse aussi complexe que fascinante. Les visiteurs sont repartis avec un document résumant les informations expliquées au cours de l’exposé.

Pleine réussite donc que cette première fête de la Science à la Maison du Soleil.

fete du soleil saint veran video abeilles

Projection dans la salle principale d’une vidéo filmée à travers une ruche vitrée sur laquelle on peut voir des abeilles danser.

 

11-danse-des-abeilles

Fiche explicative sur la danse des abeilles distribuée aux visiteurs (recto).