Samedi 14 août : récital aux chandelles Pierre Bouyer et Nicole Tamestit

 

Affiche concert Boyer Tamestit

Avec la violoniste Nicole Tamestit, Pierre Bouyer a fondé en 1994 La Compagnie du Pianoforte, ensemble à géométrie variable sur instruments de la fin du XVIIIème siècle et du début du XIXème, pouvant prendre les formes du duo, du trio, du quatuor, d'ensembles de cinq à huit musiciens, voire même d'orchestre de douze à trente musiciens, pouvant accueillir des participations vocales, ou aussi la voix de comédiens. Les œuvres jouées par cet ensemble étaient directement issues de ses études musicologiques approfondies concernant le répertoire du pianoforte, notamment dans des aspects très peu connus.

Le répertoire de cet ensemble était naturellement consacré à Mozart et à Beethoven, mais aussi au Patrimoine Européen de la Musique de la fin du XVIIIe et du XIXe siècles, sortant de l’ombre beaucoup d’œuvres oubliées qu'il a retrouvé dans les bibliothèques des capitales européennes et des collectionneurs (avec une prédilection pour l'Europe Centrale et l'Italie). Sa base de données concernant le répertoire avec clavier des compositeurs nés entre 1700 et 1850 dépasse les 50 000 œuvres.

Depuis 2009, Pierre Bouyer, se  recentrant sur son art de soliste, a décidé de mettre en sommeil La Compagnie du Pianoforte, (voir ci-dessous) pour réaliser ses projets de récitals et d’enregistrements concernant principalement Mozart, Beethoven et Schumann — certains sur plusieurs pianoforte et piano moderne, instrument qu’il retrouve après des années d’éloignement — et d’autre part pour explorer de manière plus systématique, avec Nicole Tamestit, le répertoire pour pianoforte et violon de l’époque de Beethoven — ceci devant donner lieu à une série d’enregistrements des dix Sonates de Beethoven, accompagnées de très nombreuses œuvres en premier enregistrement mondial. Les premières parutions discographiques de cette nouvelle étape paraissent début 2013 dans le catalogue du label Diligence.

Après des études “classiques” au Conservatoire National Régional de Nice (Prix obtenus en 1973), puis avec Aaron ROSAND, le trajet artistique de Nicole TAMESTIT mêle recherche musicale, recherche corporelle et intérieure, notamment par un long travail avec Dominique HOPPENOT, auteur de l’essai “Le violon intérieur”, et par un apprentissage approfondi sur les processus de groupe avec la psychanalyste Lisbeth von BENEDEK.

Son duo avec le pianiste Pierre Bouyer, prend naissance en 1983 ; ce sera le début d’un travail consacré au répertoire du XVIIIe siècle, enrichi par d’importantes recherches musicologiques concernant la sonate pour violon et pianoforte dans l’Europe de ce siècle.

Leur premier CD. est consacré à une version inédite des “Sept Dernières Paroles du Christ en Croix” de Franz Joseph Haydn, dans une version pour violon et pianoforte de Pierre Bouyer.

En 1994, le duo s’ouvre sur la création de la Compagnie du Pianoforte, ensemble à géométrie variable dont le répertoire se fonde sur d’autres recherches approfondies concernant le répertoire du pianoforte, notamment dans des aspects très peu connus. Le grand Trio à cordes de Krommer sera au cœur d’un enregistrement de Nicole Tamestit et la Compagnie, réunissant deux œuvres majeures de ce compositeur."

Prix des Places: 15 € (tout public) - Tarif réduit: 12 € (enfants jusqu’à 25 ans)
Renseignements, réservations: 0 607 499 600